L’achat d’une maison demande une somme conséquente. Aussi, pour pouvoir acquérir son propre logement, il est parfois nécessaire de recourir à un crédit immobilier. Toutefois, ce dernier requiert un certain apport personnel. Aussi, qu’en est-il lorsqu’on ne dispose pas d’apport à fournir ? Quelles sont les solutions permettant de financer l’achat d’un immobilier sans apport ?

L’importance d’un apport personnel pour un prêt immobilier

location appartementUn apport personnel est demandé pour pouvoir accéder à un prêt immobilier auprès des établissements bancaires. Sa valeur minimale est de 10 % du montant total du prêt. Il permet de couvrir les différents frais comme ceux du notaire. Il témoigne de l’engagement de l’emprunteur et est exigé par de nombreuses banques.
Mais, il est possible de financer l’achat de son immobilier même s’il n’y a pas d’apport venant de la part de l’emprunteur. En effet, il existe certains prêts permettant de constitue un apport personnel. D’autres solutions aident à compléter les prêts immobiliers standards.

Bénéficier du prêt à taux zéro ou PTZ

Il est possible d’acheter une maison même si on ne dispose pas d’apport. La solution la plus connue est l’accès au prêt à taux zéro. Ce dernier constitue une aide fournie par l’État à travers d’une institution bancaire conventionnée à cet effet. Comme son l’indique, le prêt à taux zéro permet d’accéder à prêt immobilier avec un taux d’intérêt égal à 0 %.
Toutefois, il faut savoir que la somme à emprunter n’est pas énorme. Aussi, ce prêt peut venir en complément aux autres crédits immobiliers classiques. De plus, son montant varie d’une région à une autre. Puis, il faut remplir certains critères pour pouvoir bénéficier de ce type de crédit.

Opter pour le prêt Action logement

Le prêt Action Logement constitue également une solution permettant de financer l’achat de sa maison sans avoir d’apport personnel. Comme le PTZ, il constitue également un prêt complémentaire aux prêts immobiliers classiques. Son montant est compris entre 7 000 euros et 25 000 euros. Il est fixé suivant la zone d’implantation de la maison.
Seuls les salariés dans une entreprise privée durant une durée supérieure à 10 ans peuvent bénéficier de ce type de prêt. Mais, il faut également que l’entreprise en question appartienne au Comité interprofessionnel du Logement. Puis, il est demandé à ce que la durée de remboursement du prêt soit en dessous de 20 ans et que l’habitation possède d’excellentes performances énergétiques.